Les Petits Pois Sont Verts.

13 décembre 2004

J-4 ..

.. avant Ze délivranceuh.
Parce qu'on aura beau dire mais, dur-dur la première L avec un petit pois comme cerveau. (mouhaha, z'humour z'humour)

Henriette se transforme en poétesse (oui?) demain matin. Attention les Zyeux, elle a plus d'un tour dans son sac celle-là.
Les rimes, les Zalexandrins ("Je suis, mon cher ami, très heureux de te voir", cf Mission Cléoptre, bichûr), les hémistiches, monostiches, enjambements, rejets, diérèses (oui merci, je révise en même temps), elle connait l'Henriette.

 

Sur ce, j'm'en vais réviser. (oui dans 2 ou 3h, quand il sera trop tard et que j'aurai bien glandé devant la télé et sur la toile, comme tout petit-pois écervellé qui se respecte
["-mais qu'est ce que cette obssession pour les petits-pois?
-oh, ça date ça date? des carottes avec ça?"])

Posté par PetitPois à 17:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 décembre 2004

Petit Pois et la MouSsiKa !

Vous allez rire, mais c'est l'histoire d'un mec
Assez antipathique
Plutôt en plein cœur de l’échec
A tout les niveaux!

Pas d'amour, pas d'ami, pas de passion et pas de boulot
Un peu susceptible, voir carrément pas cool
Né parait t'il de l'idylle d'une pute et d'un pitbull
Mais n'accordons pas trop d'importance au potions des pétasses
Qui peuplent sa paroisse!

Paul est plutôt porté sur la parano
Persuadé mordicus que tout l'monde rit d'lui dans son dos
Ses soupçons sembleraient justifiés
Alors il vocifère des insultes salaces
A l'encontre des pétasses susnommées!

Paul n'aime pas être seul
Paul n’apprécie pas les gens!
Paul n'aime pas être seul mais n’apprécie pas spécialement les gens
Il s'accompagne d'un Pitbull
Est-ce pour lui rappeler ses parents?

Aujourd'hui c'est dimanche, Paul est allé voter
Tout à fait à droite, car Paul est droitier
Assidu à ses devoirs civiques
Il s'exécute sans conscience politique
Mais d'un geste plutôt mécanique!
Puis la tête haute et les mains dans les poches
Il a regagné son foyer et s'est collé à la teloche!

Et il guette au balcon, la venue d'un avenir qui le rendrait moins...
Mais il ne voit rien, que la poussière qui poudroie
Et le périph' qui renvoie les bruits et les odeurs
D'un monde qu'il ne comprend pas
Et qui surtout lui fait peur
D'un monde qu'il ne comprend pas
Et qui surtout lui fait peur
Rêvant d'un jour ou il connaîtrait la gloire
Il reste patiemment à son balcon en attendant son heure!

On dit de Paul des choses terribles
Un jour viendra il commettra l'irréversible
Ou dit de Paul qu'il est aigri
Oui mais qui lui a déjà adressé la parole?

Paul voulait son jour de gloire, problème Paul ne savait rien faire
Ses honneurs il les a eux dans la rubrique faits divers
Un lundi pluvieux il fut la star du PMU
Dix lignes tout au plus pour ceux qui ne l'ont pas connu
La phrase était sobre, sans fioritures
Entre les chiens écrasés et les vols de voitures!

"Dimanche soir la joie régnait dans la cité
Tout le quartier s'était rassemblé pour fêter cette chaude soirée de mai
Visiblement agacé, du haut de sa tour un vieil homme a tiré
Blessant mortellement un jeune qui n'en finissait pas de s'exalter
L'homme n'a pu être poursuivi
La seconde cartouche fut pour lui!"

 

 

Quel con ce Paul quand mm ..
Au fait, c'est Babylon Circus qui ssante.
Ca f'rait bien comme nom pour une boite de p'tits pois.

Posté par PetitPois à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

J'me présente..

.. Henriette, je serai votre Petit pois durant le voyage.
[Non je fais pas tout le temps la simplette comme ça]

Je vous laisse quelques temps pour visiter vous même l'endroit [quelque peu précaire, certes]. Dès que vous verrez un parapluie ROUGE [comme les petits poissons], ben vous le verrez. Voilà. Je sais plus comment j'devais finir ma blagounette.

 

 

Sur ce, petits pois-carottes ce soir?

Posté par PetitPois à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]